1914 Les avant-gardes en guerre

Cat. Bundeskunsthalle Bonn

Catalogue d’exposition, éd. Bundeskunsthalle Bonn, curateur by Uwe M. Schneede
textes (ang.) par Régine Bonnefoit et Gertrud Held, Uwe Fleckner, Eckhart Gillen, Christine Hopfengart, Lucian Hölscher, Friederike Kitschen, Joes Segal, Uwe M. Schneede, Jay Winter et avec des notes biographiques sur les artists entre les années 1914 jusqu’à 1918 par Natascha Bolle
352 p avec 400 illustrations en couleur
format 28 x 24,5 cm, couverture rigide sous jaquette

édition anglaise:
ISBN 978-3-86442-053-5

(épuisé)

1914 : Une grande rétrospective d’anniversaire

Du fait des techniques et matériaux au-delà de toute mesure humaine qui y ont été utilisés, la Première Guerre mondiale est considérée comme la

« catastrophe originelle du XXe siècle », un siècle où la ­morale atteindra un niveau d’une bassesse telle qu’elle donnera ­ensuite lieu à la politique national-socialiste de guerre et d’extermination. Cependant, les mondes qui s’effondrent en 1914, lorsque 70 millions de soldats s’engagent en Europe, Afrique et Asie dans une guerre qui coûtera la vie à 17 mil­lions d’hommes – ces mondes étaient déjà fragilisés depuis quelques années et le dégoût avait déjà gagné depuis longtemps de nombreux écrivains, musiciens ou artistes qui ont salué avec joie, et avec bon nombre de leurs compatriotes, le déclenchement des hostilités. Franz Marc a résumé cet état d’esprit par les mots suivants – en accord avec d’innombrables observations de ses contemporains : « À notre époque du grand combat pour un art nouveau, nous luttons en ‹ enragés › désorganisés contre un vieux pouvoir organisé. Le combat peut paraître inégal ; mais pour les choses de l’esprit, ce n’est jamais le nombre, mais la force des idées qui l’emporte ».
L’exposition à la Bundeskunsthalle de Bonn et le catalogue édité avec soin par le commissaire Uwe M. Schneede ne se contentent cependant pas de réunir les sources et les acteurs les plus connus, mais franchissent un pas supplémentaire décisif en explorant les processus de transmissions à travers les mouvements artistiques internationaux de l’époque. Comment ont-ils abordé la guerre, l’ont-ils traversée et en sont-ils sortis ? Qu’en est-il resté, comment les avant-gardes ont-elles été transformées ou déformées pour former le point de départ vers une image de soi entièrement nouvelle dans l’art ? Quelles étapes intermédiaires peut-on envisager, quelles conditions historiques préalables ont-elles présidé à la naissance, notamment de l’expressionnisme, du cubisme, du dadaïsme ou d’autres visions artistiques concurrentes jusque dans les années 1930, et quels sont leurs rapports entre eux ? Ce pas de géant, on pourrait presque dire ce bond culturel dans l’histoire de l’humanité, qui a accompagné le XXe siècle dans ses hauts et ses bas, est présenté dans toute sa diversité à travers des œuvres et des photographies ou témoignages. Les photographies qu’ont fait faire presque tous les protagonistes d’eux en uniforme dans leur atelier constituent une petite sen­sation en marge – les particularités de certains de ces clichés qu’on peut voir à l’arrière-plan sur les photos accompagnent ce livre.

Avec des œuvres d’artistes : Jean Arp, Roberto Marcello Iras Baldessarif, Ernst Barlach, Mack Beckmann, Carlo Carrà, Lovis Corinth, Robert Delaunay, Otto Dix, Marcel Duchamp, Raoul Dufy, Heinrich Ehmsen, Conrad Felixmüller, André Fraye, August Gaul, Albert Gleizes, Natalya Goncharova, Walter Gramatté, George Grosz, Otto Gutfreund, Raoul Hausmann, Erich Heckel, Richard Huelsenbeck, Willy Jaeckel, Marcel Janco, Alexej von Jawlensky, Wassily Kandinsky, Ernst Ludwig Kirchner, Paul Klee, Oskar Kokoschka, Käthe Kollwitz, Alfred Kubin, František Kupka, Fernand Léger, Wilhelm Lehmbruck, Aristarkh Lentulov, Max Liebermann, August Macke, Vladimir Mayakowsky, Kazimir Malevich, Franz Marc, André Mare, Frans Masereel, Ludwig Meidner, Jean Metzinger, Gabriele Münter, Christopher Richard Wynne Nevinson, Emild Nolde, Francis Picabia, Pablo Picasso, Hans Richter, Luigi Russolo, Egon Schiele, Gino Severini, Max Slevogt, Jacob Steinhardt, Franz von Stuck, Vladimir Tatlin, Leon Underwood, Henry Valensi, Theo van Doesburg, Édouard Vuillard, Albert Weisgerber, Ossip Zadkine

Exposition :
Bundeskunsthalle Bonn, 8/11/2013–23/2/2014