Olaf Metzel – Hans von Marées. An Approach

Cat. Neue Pinakothek Munich

Catalogue d’exposition, éd. Joachim Kaak
textes (all./ang.) par Michael Diers, Joachim Kaak, Konrad
Laudenbacher, Bernhard Maaz, Olaf Metzel,
Frank Schmidt, Bernhart Schwenk
176 p avec 75 illustrations en couleuer
format 20,5 x 17 cm, broché sous jacquette avec gravure

ISBN 978-3-86442-197-2

29,80 €

Comment s’approcher ?

Le travail de Hans von Marées (1837–1887) ne fait pas l’unanimité, les uns le considèrent comme un artiste raté, tandis que pour les autres, il est le fondateur de l’école moderne allemande. Mais comment s’explique cette contradiction durable dans la perception de sa peinture ? Et quelle est l’importance de son œuvre, exposée dans une salle à elle (n° 15) à la Nouvelle pinacothèque de Munich, pour un artiste contemporain tel qu’Olaf Metzel (*1952) ? Le rapprochement dans une double exposition a d’abord été suggéré par Metzel lui-même, le sculpteur recherchait délibérément la confrontation car c’est dans l’approche néo-idéaliste des Deutsch-Römer (Romains allemands), dont fait partie von Marées, que sont ancrées certaines des visions de l’Europe le plus souvent invoquées et aujourd’hui violemment prises à parti par des politiques opposées. L’œuvre picturale de Hans von Marées y est confrontée directement à des sculptures parmi les plus avancées d’Olaf Metzel. Ce dernier présente notamment les sujets classiques que sont le portrait et le personnage humain par la sûreté de main avec laquelle il place sa sculpture « Turkish Delight » (2006). De même, il suscite en virtuose le télescopage d’univers politiques : dans l’œuvre en aluminium de grande envergure « Lampedusa » (2015) qui utilise des articles de journaux consacrés à la question des réfugiés, les premières pages à elles seules suffisent à faire frémir – rien de comparable au jardin des poètes et des dieux de la peinture historique. Mais c’est par là-même qu’Olaf Metzel contribue à replacer sous les feux de l’actualité l’œuvre de son collègue, tout en nous démontrant la nécessité sans fin de la provocation artistique. Le volume qui accompagne l’exposition la documente en détail et publie une série d’exposés sur l’état actuel du débat.

Exposition :
Pinakothek der Moderne, Munich, 26/11/2015–22/2/2016