Christian Rosa : Love’s gonna save the day

Kat. CFA Berlin

Catalogue d’exposition, éd. CFA Berlin
texte (all./ang.) par Roberto Ohrt
80 p avec 60 illustrations en couleur
format 32,5 x 23,5 cm, couverture rigide

ISBN 978-3-86442-085-6

68,00 €

Les nouveaux signes

Né en 1982 à Rio de Janeiro, Christian Rosa a fait ses études de 2007 à 2012 à l’Académie des arts plastiques de Vienne dont il est diplômé, dans la classe de Daniel Richter. Ses dernières toiles sont des compositions minimales sur des fonds beiges rugueux sans sous-couche, des boucles de couleur, des craquelures, rayures, bulles peintes sans soin ou carrés. Son répertoire extrêmement réduit rappelle, ce n’est pas un hasard, Cy Twombly, l’un des peintres abstraits américains à la réputation la plus durable hors des États-Unis, car Rosa lui aussi en appelle à l‘« empire des signes », constaté par Roland Barthes à propos de Twombly. Avec Oscar Murillo et David Ostrowsky, Christian Rosa occupe l’une des jeunes positions actuellement les plus convaincantes de l’art contemporain en discussion. Vienne n’a donc pas été la moins appropriée des scènes pour ce Brésilien cosmopolite, elle a été son tremplin, des Habsbourgs passionnés d’art à la recommandation de Francesco Bonami et à la collection des Rebaudengos. Le catalogue actualisé, réalisé en collaboration avec Contemporary Fine Arts Berlin, est la toute première publication monographique consacrée à l’œuvre de l’étoile montante Rosa.

Exposition :
CFA Contemporary Fine Arts Berlin, 2/5–7/6/2014