Boris Becker : Bunker 1984–89

Cat. Die Photographische Sammlung/SK Stiftung Kultur, Cologne ; Saarlandmuseum – Moderne Galerie, Stiftung Saarländischer Kulturbesitz, Saarbrücken

Textes (all./ang./fran.) par Roland Augustin, Marcel Beyer, Gabriele Conrath-Scholl
352 p avec 850 illustrations bichromic et 45 en couleur
275 x 225 mm, couverture rigide

ISBN 978-3-86442-289-8
 

68,00 €

700 bunkers dans plus de 40 villes d’Allemagne de l’Ouest

À la fois livre d’artistes et archive, cette publication introduit un sujet important et émouvant de l’histoire allemande. On y voit les types les plus divers de bunkers en hauteur, construits notamment entre 1940 et 1944, pendant la Seconde Guerre mondiale, et vus entre 1984 et 1989 par l’artiste et photographe Boris Becker. Lorsqu’il débute son projet documentaire, la Guerre froide est presque terminée et les constructions en béton sont peu à peu libérées de l’exigence de protection civile. Plus encore qu’avant, elles font l’effet de corps étrangers et de monstres inquiétants dans le paysage urbain. Leur fonction semble alors controversée et aucun esprit rationnel et sensé ne veut plus rien avoir à faire avec l’idéologie meurtrière dont ils évoquent le souvenir et qui les a fait sortir de terre. « Nie wieder Krieg! » (Plus jamais de guerre) dit un graffiti sur l’un des bunkers photographiés par Boris Becker. Ses documents photographiés avec objectivité nous font rencontrer des constructions en béton particulièrement monstrueuses, mais ce thème spécifique nous en apprend aussi sur l’envergure des activités de construction pendant la Seconde Guerre mondiale. Boris Becker a photographié près de 700 bunkers dans plus de 40 villes d’Allemagne de l’Ouest. L’ensemble révèle des archives rassemblées avec un regard plein de sensibilité et avec le plus grand soin. Pour sa série d’œuvres consacrées aux bunkers en hauteur, Boris Becker s’est appuyé sur une méthode apparentée à l’approche conceptuelle du couple d’artistes Bernd et Hilla Becher. Le caractère comparable des photos est tout aussi délibéré que l’angle neutre et la représentation en détail et authentiquement adéquate du bâtiment photographié. Ce recueil donne un aperçu exemplaire du sujet élaboré dans le cercle de l’école de Becher, un sujet culturellement spécifique qui représente pour Boris Becker un point de départ essentiel pour la poursuite de son travail avec le média photographie. L’architecture, le paysage, les objets et les natures mortes ont fait l’objet de son attention depuis, de même que la question fondamentale et complexe de la réalité derrière ce qui est visuellement perceptible.

Expositions :
Die Photographische Sammlung/ SK Stiftung Kultur, Cologne, et Musée de la Sarre – Galerie moderne, Sarrebruck, 6/9/2019 – 9/2/2020