Silke Wagner : Migration et Plant

Cat. Kunstverein Heilbronn à l’exposition nationale BUGA 2019 à Heilbronn

Catalogue d’exposition, sous la direction de Matthia Löbke et Gabriele Sand
textes (all./eng.) de Annemarie Bucher, Thomas Breunig, Matthia Löbke et Gabriele Sand, Jobst Paul, Regina Röhmhild
248 p avec 80 illustrations en couleur
format 21,5 x 13 cm, reliure toile gaufrage couleur

ISBN 978-3-86442-277-5
 

29,80 €

La Migration quotidien au cusine et jardin à l’exposition nationale BUGA 2019

Le Kunstverein de Heilbronn a invité Silke Wagner (Francfort/Main) à réaliser un travail artistique au centre-ville de Heilbronn, parallèlement à l’exposition nationale BUGA 2019. Son projet « Migration et plant » renvoie à une particularité de la ville dont la proportion de la population issue de l’immigration est de 53 %  – 140 nationalités différentes vivent à Heilbronn. « Migration et plantes » crée un lien visuel sur le trajet entre la gare, la BUGA et le Kunstverein. Sur cet axe, les façades vitrées des arrêts de bus et de tram exposent les œuvres de Silke Wagner. Ses représentations florales ont chacune pour point de départ deux dénominations botaniques. Les deux noms désignent une plante indigène (locale) et un néophyte, tel un nouveau citoyen. Chacune des œuvres végétales représente une statistique concernant des questions autour de la migration, par exemple la migration de main d’œuvre et la fuite, ou la proportion d’immigrants par rapport à celle d’émigrants, etc. La migration de plantes, elle, existe depuis toujours sans susciter le moindre émoi et nous intégrons tous autant que nous sommes des plantes « issues de l’immigration » dans nos jardins, nos vases et nos assiettes. Le plus souvent, nous ne sommes même pas conscients à quel point cette « forme d’intégration » que nous assumons va de soi, naturellement et quotidiennement.

Exposition :
Kunstverein Heilbronn, 6/4–6/10/2019